• Vanessa TOURNAN

J’ai le cœur lourd, mon tonton est devenu une étoile…

Mis à jour : sept. 22

J’ai le cœur lourd, mon tonton est devenu une étoile…


Ce soir, j’ai une envie de me confier car j’ai le cœur lourd… lourd de chagrin, de regrets, de tristesse.

Il y a deux jours, mon tonton Tony est devenu une étoile « une belle étoile » … la plus brillante…

Il n’avait même pas 50 ans, une femme courageuse et souriante, deux fils, de l’amour plein son foyer, et des parties de rigolades à n’en plus finir !


Il faisait partie de ces images douces de mon enfance.

Il était mon tonton Tony chez qui j’allais en vacances dans une autre région de France.

J’avais déjà le cœur un peu alourdi depuis quelques jours, depuis que j’avais lu le fameux article qui circule beaucoup en ce moment, j’ai cité le fameux « Nous n’avons que 18 étés à passer avec nos enfants » du blog « See you son ».

Je m’étais sentie « bizarre », ça m’avait dérangé, gênée, attristée… pourtant c’était assez banal finalement…

Pauvre de moi qui en plein changement de vie pro et perso, me plaignais de n’être « que » mère au foyer. J’avais envie de travailler, de rencontrer de nouvelles personnes et de parler d’autre chose que du beau collier de Vaiana !

Déjà ce texte si poignant de vérités projetées en pleine tête, me pesait un peu sur le cœur …

Mais, le coup qui m’a « achevée », oserais-je écrire, c’est ce fameux message de ma tante pour m’annoncer la terrible nouvelle vérité de sa vie, de notre vie. Tonton ne s’en est pas sorti.

Il n’avait que 49 ans.

Il avait 2 enfants.

Il avait encore toute une vie à profiter.

Et lui, n’a eu QUE 20 étés passés avec le plus jeune de ses fils…

Ne connaitra pas ses petits-enfants,

Ne verra pas ses fils épouser la plus belle des fiancées,

Ne verra pas les rides marquer le visage de sa bien-aimé

Je ne vous raconte pas ma vie pour me plaindre, la plus à consoler n’est pas celle qui écrit, c’est celle qui vit cette dure réalité.

Mon but profond peut paraitre tout bête comme ça, mais il prend vraiment tout son sens quand on y pense…

Profitez de la vie !

Ça veut dire quoi « profiter » m’a-t-on déjà demandé?! … Je ne saurai pas vraiment le définir, mon cerveau ne saurai pas non plus répondre. Alors, comme je sais si bien le faire, Je laisse le soin à mon cœur de vous livrer sa réponse…

Profiter c’est :

-S’émerveiller d’un rien ! une fleur sur votre chemin, le rire d’un enfant…même quand on a de soucis, c’est accepter d’en faire abstraction quelques secondes juste pour observer !

-Appeler ceux que vous aimez pour le leur dire… même si on pense qu’ils le savent !

-Savourer de vous disputer car votre moitié a fait trop cuire les saucisses au barbec’, (oui oui je sais que la cuisson des saucisses est quelque chose de très sérieux mais rien de grave, ça sera le prétexte d’en recuisiner demain !)

-Emmagasiner des souvenirs à chaque clignement d’yeux, et ainsi se remplir une réserve de souvenirs réconfortants, pour demain, pour plus tard…

-Photographier les jolis moments partagés, les parties de jeux de société, les tours interminables du beau carrousel en été, le gâteau préparé pour le gouter… Et plus tard s’y replonger…

-Se câliner, « un peu » c’est bien… mais « beaucoup » c’est toujours mieux,

-Accepter tout ce qui arrive, je crois en l’Univers, son énergie, rien n’arrive pas hasard ! même si c’est parfois dur, injuste, et que ça nous met en colère…

-chercher l’extra ordinaire dans l’ordinaire ! C’est contempler un simple bouquet posé sur un coin de meuble, un rayon de soleil qui fait briller un peu plus son doux visage, son sourire naïf devant un bon dessert chocolaté…

-s’avouer et accepter que tout ça aura une fin… c’est dur à s’avouer, c’est délicat à aborder et souvent on préfère ne pas y penser ! OK ! je comprends ! mais en faire abstraction n’évitera pas l’inévitable alors autant en être parfaitement conscient !

Je vous assure que TOUT est beau pour qui sait regarder ! Que chaque moment est un cadeau à vivre.


Je terminerai cet article un peu particulier par vous dire que cette terrible nouvelle a été pour moi un vrai coup de pied aux fesses… comme aurait pu parfaitement le faire Tonton !

Un coup de pied, un électrochoc, une piqure de rappel… un peu du style

« Bon alors ! tu vas te bouger et savourer la vie que l’on t’a donnée !?! ».

Alors, je m’exécute, sans broncher car je sais que c’est la clé

Je finirai par citer « See you son », l’auteur du fameux article…

« L’important, ce n’est pas la destination mais le voyage pour y arriver et les gens avec lesquels le partager. (…) N’attendez pas de vous retrouver d’ici quelques années, avec votre verre de rosé pour seule compagnie et un silence assourdissant dans les oreilles, pour vous en rendre compte. »

Je ne sais pas pour vous, mais pour moi ses mots résonnent fort… Des mots tellement justes et écrits comme j’aurai pu les penser.

Des mots tellement brûlants de vérité… tellement révélateurs de certaines de mes angoisses, ma peur de partir sans avoir assez profiter d’elles, de les avoir marier, d’aller les voir à la maternité, ma peur de partir sans avoir tout coché les cases de ma To Do de maman…

Si votre cœur vous dit de le lire, alors c’est par ici et en plus vous n’en serez vraiment pas déçu !

https://seayouson.com/2019/06/06/nous-navons-que-18-etes-a-passer-avec-nos-enfants/

Prenez soin de vous, de ceux que vous aimez... et dès que vous aurez fini de lire cet article, foncez faire un ( voire même plusieurs...) bisou(s) à vos enfants, câlinez vos parents, ou sortez dehors pour respirer un bon air frais, ...VIVEZ ET SOYEZ HEUREUX !


2 vues

Posts récents

Voir tout

Amoureuse des albums..

Pourquoi être tant attachée à du papier ...? C'est une question que je me suis souvent posée... tant que j'ignorais le "pourquoi" ... mon "pourquoi" ... la raison intime et personnelle qui me pousse p

On se retrouve sur les réseaux?

Ici sur Facebook...

ou par ici...

  • Instagram

©Vanessa Khelifi Photographe à Annonay ARDECHE. N° SIRET:78891891000027 Tous droits réservés -Aucune image libre de droits - Reproduction interdite.